Qu’est-ce qu’une SCIC ?

Une société coopérative d’intérêt collectif est une société qui implique les personnes autour d’un projet commun.

Elle est inscrite au registre du commerce et des sociétés. Son fonctionnement se rapproche des autres sociétés, mais son système de décision et l’utilisation de ses bénéfices sont encadrés.

Dans une SCIC, tous les acteurs associés (consommateurs, producteurs, salariés, collectivités territoriales et entreprises partenaires) peuvent être impliqués. Ils participent aux orientations de la coopérative de manière démocratique :

1 associé = 1 voix en assemblée générale

Pourquoi investir de l’argent dans Au Local ?

Avec le projet de Au Local, les personnes qui investissent souhaitent réaliser une épargne sociale et durable.

Les bénéfices seront utilisés pour développer le projet. La répartition des parts sociales se décide avec les coopérateurs. Dans une SCIC l’ensemble des bénéfices peut être placé en réserves dites « impartageables » entre les coopérateurs, et c’est le choix de Au Local. Aujourd’hui Au Local compte 67 coopérateurs.

Comment sont fixés les prix ?

Les prix des produits sont les prix fixés par les producteurs, par souci de transparence.

Le fonctionnement de Au Local entraîne des frais (location du local, de voitures ou camions, salaires des employés) qui nécessitent d’avoir une trésorerie. Ainsi une marge de 23% est appliquée sur l’ensemble des prix. Dans des magasins bio ou les supermarchés, cette marge est supérieure. De plus la consommation locale réduit énormément les coûts de logistique et valorise la production régionale, les producteurs touchent un prix supérieur par rapport aux autres circuits de distribution.

Pour plus d’infos sur le site de la Confédération Générale des Sociétés Coopératives de Production : 

Devenir coopérateur

Pourquoi ?
Pour dynamiser le quartier, rencontrer vos voisins, investir dans un projet solidaire avec les producteurs locaux et manger de bons produits.

Les coopérateurs (=associés), qui prennent des parts sociales dans la société, c’est-à-dire des titres de propriétés sur le capital de la société, peuvent participer au fonctionnement de la SCIC. Pour comprendre le projet : Par ici

Comment faire ?

Il faut remplir un bulletin de souscription et l’entrée des nouveaux associés sera validée par le Conseil d’Administration (CA). Les parts sociales de la SCIC Au Local sont fixées à 20€. La coopérative est organisée avec quatre collèges : le collège des consommateurs et des bénéficiaires des animations, le collège des producteurs, le collège des salariés et le collège des sympathisants. Dans les statuts, les voix sont pondérées : chaque collège de vote a un pourcentage de représentation. Par exemple les voix des producteurs compteront pour 30% dans les décisions (cf tableau ci-dessous).

Quelle participation ?

  • Les coopérateurs sont invités à participer aux échanges lors des Assemblées Générales où sont prises des décisions stratégiques. Ils peuvent aussi être candidats au CA, constitué des représentants de chaque collège. Le CA prend des décisions opérationnelles et élit le ou la président.e et le/ la directeur/trice général.e. Le rôle du Président et du DG est de veiller à l’application des décisions et leur mise en place opérationnelle.
  • En plus de donner son point de vue, être coopérateur, c’est aussi pour ceux qui ont du temps : – venir en renfort à l’équipe de salariés lors de certaines distributions si besoin,- apporter son savoir-faire et ses compétences (manuelles : petits travaux d’aménagement du local, talents graphiques pour les supports de communications, etc),- venir en soutien à des animations, y apporter son dynamisme ou son savoir-faire (agriculture, nutrition, cuisine, outils d’animation, etc.).

Vous pouvez télécharger le bulletin de souscription ici. Remplissez les deux parties et retournez-le nous par mail, courrier postal ou en venant le déposer à Au Local.

La vie coopérative

Au Local propose une démarche participative pour que les membres apportent leurs idées et leurs compétences afin d’améliorer le fonctionnement de la société. La participation bénévole, permet de faciliter les liens entre les coopérateurs et de travailler ensemble sur de nouveaux projets. Chacun des membres est invité à faire connaître Au Local autour de lui. Les échanges passent par des rencontres physiques ou les canaux de communication virtuels. Faire partie de Au Local, c’est être membre d’un collectif qui partage la même vision de l’alimentation saine et durable. Plus globalement ce collectif se retrouve sur des valeurs pour construire un modèle de société plus solidaire et plus respectueux de l’environnement. La première AG s’est déroulée début 2021. Après une consultation des coopérateurs, plusieurs thèmes comme la rencontre avec les producteurs, la rédaction d’une charte, le développement de la communication vont pouvoir être réfléchis ensemble.

 

 

Intéressé ? Besoin d’en savoir plus ? Envoyez un mail à coop@au-local.org